Donner de la terre à la mer

Objectifs

  • Humanitaire :

L’objectif du projet est essentiellement humanitaire et consiste d’abord en à la réalisation d’une collecte de dons pour deux associations Malgaches : l’association Steph’Andava et l’association Akamasoa créée par le Père Pédro.

La première oeuvre pour l’accès à l’éducation d’enfants malgaches. La seconde a pour but d’assurer la réhabilitation humaine et la réinsertion économique et sociale des plus démunis. Les familles accueillies dans les villages construits par l’association Akamasoa redeviennent actrices de leur propre développement en travaillant, scolarisant leurs enfants et en respectant les règles de vie de la communauté.

Les valeurs que portent ces associations, d’engagement humain et de lien social au delà de nos frontières, nous tiennent à coeur.

Après des premiers contacts, la meilleure aide que nous puissions leur apporter au travers de l’association Grand Air passe par la collecte de dons.

Pour monter cette campagne de dons nous rejoignons l’idée de l’engagement humain par la réalisation d’un exploit sportif, que nous détaillerons plus bas.

 

Le second objectif de coopération du projet s’inscrit dans la continuité de projets réalisés les années précédentes, avec la poursuite de la formation des plongeurs Malgaches du village de Ramena en partenariat avec le club de plongée “Mada’Scaph”. Tout en renforçant et pérennisant les relations et actions établies jusque là, cette formation permettra en tant que plongeurs de transmettre nos connaissances acquises dans le cadre des activités plongée avec l’Université et l’association Grand Air, en sensibilisant notamment les plongeurs aux dangers de la pratique et en initiant des habitants du village.

 

  • Sportifs :

Rejoignant l’idée de l’engagement humain, nous allons monter la campagne de dons sur la base de la promesse d’un exploit sportif que nous, membres de l’association, réaliserons. L’idée est de relier Tananarivo où se trouvent les associations Akamasoa et Steph’Andava, à Diego-Suarez, proche de Ramena le village du club de plongée, soit une distance de 1 200 km, en 15 jours, à vélo. La campagne de dons repose sur un équivalent : 1km = 1 euro.

La réalisation de cette épreuve nécessitera une préparation physique et mentale adéquate, pour tenir la centaine de kilomètres par jour pendant 15 jours, sur une route pas toujours en bon état. Des séances de préparation physiques vont donc être organisées.

 

À l’issue de cette première étape sportive, les contacts avec le club local de plongée permettront de parfaire nos compétences en tant que pratiquants mais aussi qu’encadrants de la plongée sub-aquatique part la réalisation de baptêmes de plongée et la formation de plongeurs Malgaches, et ainsi entamer ou continuer nos formations d’initiateurs.

Au delà de cet aspect, il est aussi question de faire partager notre passion pour cette discipline au plus grand nombre d’habitants du village à Madagascar et de leur faire prendre conscience de la richesse des secteurs d’activités, générateurs d’emplois et de ressources, qu’elle implique (tourisme, pêche, conservation des écosystèmes, sport…).

 

  • Environnement :

Notre moyen de locomotion sur place sera principalement le vélo. Une façon pour nous de montrer qu’il est possible de concilier long trajet à l’étranger et mode de déplacement respectueux de l’environnement. Non polluant, il ramène à des contacts plus vrais avec les paysages traversés.

À Ramena, ce sera l’occasion pour nombre d’entre nous de pouvoir découvrir une faune et flore aquatique très riches et différentes de nos fonds réunionnais.

 

  • Citoyens :

Ce projet est ambitieux de par ses multiples dimensions (humanitaire, sportive, environnementale) et par son ampleur (3 semaines à Madagascar, coût, campagne de dons...).

Nous sommes également sensibles au fait que – et la nature du projet nous y incite – chaque participant soit impliqué dans le montage et la réalisation du projet. Loin de nous l'idée de consommation : chacun apporte sa pierre, quelque soi sa nature, à l'édifice. L'idée est donc aussi pour nous de monter à plusieurs ce qu'un-e seul-e d'entre-nous ne saurait faire, en mettant en commun nos compétences (montage projet, campagne de dons-publicité, plongée, vélo-mécanique, préparation physique etc.).

 

Les publics visés

Il impliquera une petite dizaine de participants étudiants adhérents à l’association Grand Air ayant participé dès le début à l’élaboration du projet. Le projet concernera également plus ou moins directement tous les bénéficiaires des deux associations supportées par le projet. Les villageois de Ramena pourront parfaire ou même débuter pour certains leur formation en plongée.

Date de la réalisation

Du 27/06/2016 au 19/07/2015 (3 semaines)  

×